Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Publications et outils
  3. Bases de données
  4. Eficatt
  5. Dengue (rubrique sélectionnée)

Dengue

Virus de la Dengue.

Sommaire de la fiche

Édition : mai 2017

Agent pathogène Guide de lecture

Descriptif de l'agent pathogène

Réservoir et principales sources d'infection

Réservoir
  • Type(s)

    • Animal
    • Homme

Homme (milieu urbain).
Moustiques (transmission transovarienne).
Cycles naturels : transmission singe-moustique (fréquemment observés dans l'Ouest de l'Afrique et le Sud-Est de l'Asie).

Principales sources d'infection

Salive du moustique infecté.

Le sang est le principal produit biologique où le virus circule mais ce dernier peut aussi être retrouvé dans d'autres liquides biologiques, dont le LCR.

Vecteur(s)

Moustiques femelles du genre Aedes (Aedes aegypti et autres Aedes spp., dont Aedes albopictus présent en France métropolitaine). Le moustique joue à la fois le rôle de vecteur et de réservoir car il n’est pas affecté par le virus et reste donc infecté toute la vie. Il acquiert le virus en piquant une personne infectée. Le moustique peut également transmettre le virus à la génération suivante par voie transovarienne. Les œufs résistent plusieurs mois dans le milieu extérieur. S’ils sont infectés, leur éclosion peut être le point de départ d’une nouvelle circulation du virus.

Viabilité et infectiosité

Viabilité, résistance physico-chimique

A température ambiante, le virus reste vivant dans le sang et les exsudats séchés pendant plusieurs jours.
Sensible aux antiseptiques habituellement utilisés tels que l’éthanol à 70 %, à l’hypochlorite de sodium à 1 %, au glutaraldéhyde à 2 %.
Sensible à la chaleur.

Un pH bas inactive le virus de la dengue [1].

Infectiosité

Dose infectante : 10 à 20 copies de virus lors de la piqûre des moustiques (une quantité supérieure semble être nécessaire pour les contaminations par piqûre avec aiguille).
Lors des phases épidémiques, le taux d’attaque (cas cliniquement suspects) est fréquemment de l’ordre de 40 à 50 %, mais il peut atteindre 90 %.

Liens utiles