Accès rapides :

Vous êtes ici :

  1. Accueil
  2. Publications et outils
  3. Bases de données
  4. Techniques de réduction du bruit en entreprise
  5. Mise en place d'un silencieux au refoulement d'un moto-ventilateur (rubrique sélectionnée)

Mise en place d'un silencieux au refoulement d'un moto-ventilateur

Caractéristiques

  • Numéro de la fiche

    43
  • Solution

    Silencieux d'échappement
  • Domaine

    Industrie du bois
  • Coût indicatif

    100 € (2019)

Problème

  • Dans la menuiserie, le dépileur des planches de bois utilise des ventouses raccordées à un groupe moto-ventilateur (pour créer la dépression) dont le refoulement s’effectue directement dans l’atelier et génère du bruit.

Gain

  • Le niveau d’émission mesuré à 1 m de l’équipement passe de 96 à 83dB(A). Compte tenu de l’éloignement du ventilateur par rapport aux postes de travail, ce gain de 13dB(A) suffit à rendre négligeable l’influence du bruit de fonctionnement du ventilateur sur l’exposition sonore des opérateurs.

Remarques

  • Le choix du silencieux doit intégrer les paramètres aérauliques du ventilateur et des dispositifs auxquels il est raccordé de manière à éviter une dégradation des performances de l’installation. A cet égard, le choix d'un silencieux circulaire plutôt que d'un silencieux à baffle est favorable car sa perte de charge est inférieure. Il est en revanche moins efficace acoustiquement.

  •  

     

    Fiche réalisée par l’INRS avec les Centres de Mesures Physiques des Carsat/Cramif.